Karlis Boldisevics est co-fondateur et haut membre du conseil de Peace Ambassadors for Iraq (PAFI). Il est avocat et exerce actuellement en tant que consultant de l’Union des verts et du Parti des paysans. Karlis a une longue expérience de travail au sein du Parlement letton, appelé Saeima, et a joué un rôle important dans la croissance et la stratégie législative de l’Union des verts et du Parti des paysans.

Il a suivi des études de droit à l’Université de Lettonie, et a obtenu un Master d’administration commerciale de l’Institut de gestion des systèmes d’information.

Le travail de Karlis au sein du Saeima a commencé au cours de ses années universitaires, au début des années 1990, après l’indépendance lettone, lorsqu’il a assisté l’ancien Parti d’union des paysans lettons. Son rôle au sein du parti a pris de l’importance et, de 1998 à 1999, il a été secrétaire général du parti. À ce poste, il a joué le rôle de conseiller principal de la direction du parti concernant les affaires politiques et la législation. À cette époque, il était également responsable des listes électorales du parti dans tout le pays.

En 2002, les Verts et l’Union des paysans ont formé une coalition et, de 2003 à 2007, Karlis a une fois encore été nommé secrétaire général du nouveau parti. Pendant cette période, l’Union des Verts et des Paysans a connu une hausse de son nombre de sièges au Saeima, passant de 12 en 2002 à 18 lors de l’élection de 2006.

Au cours de sa carrière au sein de l’Union des Verts et des Paysans, Karlis s’est beaucoup impliqué dans la rédaction de la législation, au niveau national comme au niveau local. Parmi ses domaines d’expertise, on compte la politique de privatisation des entreprises, la politique d’enseignement et la législation en matière de forêts et de terrains publics.

Indépendamment des travaux politiques de Karlis, l’une de ses passions est la politique en matière d’enseignement. Il est membre de l’ONG lettone « Vecaki Jelgavai » (Parents pour Jelgava), qui promeut les droits des enfants, l’enseignement dans de bonnes conditions de sécurité et l’enseignement de qualité pour les enfants dans les écoles de Jelgava. Karlis siège également au conseil de l’Union des parents lettons « Visi » qui agit pour le compte des parents et des familles afin d’accroître leur implication dans la formation de la politique d’enseignement. Depuis 2000, il est membre du conseil du Comité de privatisation de Jelgava qui représente les intérêts publics et apporte son assistance dans le domaine des affaires dans la région de Jelgava.

Karlis vit un mariage heureux avec son épouse Diane, avec laquelle il a eu deux enfants : une fille, Sintija et un fils, Raitis.